Comment utiliser son composteur?

Composteur en palettes

Composteur en palettes

Ne jamais remplir son composteur lorsqu’il gèle, car le froid empêche la mise en route du processus de compostage. De fortes pluies ne lui sont pas non plus favorables.

2- Faire de bons mélanges

Équilibrer les déchets de jardin et de cuisine : humides et azotés (gazons, déchets de cuisine) et secs et carbonés (bois et feuilles), pour optimiser le rapport Carbone/Azote (C/N)

Rôle du Carbone (C) = Le carbone est structurant

Rôle de l ’azote (N) = L ’azote est le combustible

– Compostez toujours des déchets frais. Ne pas laissez sécher les branches avant de les composter.

– Mélangez les couches entre elles pour éviter le dessèchement et favoriser la décomposition.

– N ’ajoutez pas trop de gros déchets. Il vaut mieux couper les tiges de fleurs et plantes et débiter les petites branches à la cisaille.

– Ne mettez pas trop de déchets en même temps.

– Ne pas compostez uniquement des feuilles mortes, car c ’est un « déchet mort », pas attirant pour les micro-organismes; ni le gazon seul trop humide et très azoté, il risque de pourrir. Il faut les mélanger.

3- Retourner pour aérer

AÉREZ = « donnez de l ’air » aux micro-organismes et aux vers de terre de votre composteur

4- Conserver une certaine humidité

La teneur optimale est 60 à 70%, l ’eau ne doit pas perler entre les doigts quand on presse le matériau. Ce taux d ’humidité est obtenu par un bon mélange des déchets et conservé par le couvercle sur le fût.

5- Surveillez la température du compost

Le processus de décomposition qui s ’y déroule est très intense. Il fait monter la température du compost et par conséquent, les micro-organismes travaillent plus vite encore. A des températures supérieures à 50°c, ils sont même capables de détruire les mauvaises graines et les germes pathogènes. Le compost est pour ainsi dire pasteurisé !

6- Évitez les substances nocives et nuisibles et les polluants

Ces substances (matières plastiques, verres, pierres, produits chimiques…) ne seront pas éliminées et nuiront considérablement à la qualité du compost.

7- Faut-il ajouter un produit accélérateur de compostage ?

Non, ni chaux, ni accélérateur, ni « starters ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *